05 57 92 20 03 vertcastel@progefim.com

Le projet d’aménagement a été conçu dans le respect la doctrine nationale « ERC» en matière d’impact sur le milieu naturel. Conformément aux prescriptions des services environnementaux de l’Etat, le projet d’aménagement a cherché avant tout à éviter les impacts sur l’environnement, à réduire au maximum son empreinte sur le milieu et à compenser, en dernier lieu, les atteintes résiduelles. Dans ce cadre, un projet pilote de création de zone humide in situ va être développé dans l’enceinte de Vert Castel 2. Localisée en limite Est du périmètre sur une parcelle dédiée de plus de 2 000 m², cette création de zone humide à pour objectif  le maintien de la continuité écologique avec la craste de la Morandière et la recréation de biodiversité en milieu urbain. La réalisation d’un bassin en eau avait déjà été expérimentée sur la première tranche du projet Vert Castel. Celui-ci a aujourd’hui une fonction écologique reconnue : il est le support d’une faune et d’une flore riches et variées. Le trèfle d’eau, espèce remarquable protégée, s’y est notamment développé spontanément. Par ailleurs, ce premier bassin donne lieu à une étude menée par le laboratoire Lyre (Lyonnaise des Eaux) afin d’évaluer les bienfaits de cet ouvrage en matière d’épuration et de régulation des eaux pluviales. De son côté, la zone humide créée dans le cadre du projet Vert Castel 2 fait l’objet d’un partenariat entre le Master Ecologie et Biodiversité de l’Université de Bordeaux, la CDC Biodiversité, filiale de la Caisse des Dépôts et le maître d’ouvrage Progefim dans le but de concevoir de manière précise, de gérer durablement et d’évaluer de façon scientifique cette mesure compensatoire.

N'hésitez pas à partager !